Dans l'équipe de branquignoles qui nous gouvernent depuis 2012, il faut quand même évoquer le cas Pellerin car elle oeuvre dans notre domaine : le culturel. Cette belle recrue dans le paysage de mauvais, avait débuté à l'économie numérique et elle avait montré tout son talent en s'extasiant de découvrir l'existence du wifi.

Fleur qui n'a jamais mis les pieds dans une entreprise, vu son parcours 100% fonctionnaire ou emplois publics, a ensuite été secrétaire des tas.

L'apogée du guignolesque est de la retrouver Ministre de la Culture. La culture de la salade peut-être ? Fleur continue sa traversée du néant, d'ailleurs personne n'est capable de dire ce qu'elle a fait ou les dossiers qu'elle a traités. Elle sert plutôt à accompagner les autres ministres lors d'évènements ou à rassurer les intermittents qui sont pas contents. Elle doit servir à redorer l'image de l'ex coréen gentil par rapport au méchant Placé ( manga universe ).

Fleur a encore fait fort en calant complet sur notre prix Nobel de littérature. Bon, tout le monde s'en branle du prix Nobel français mais merde quoi, Fleur, t'es Ministre de la Culture ! On en arrive à regretter Jack Lang.

Je lance donc un défi à Fleur : on va descendre le niveau tout en restant dans le patrimoine. Ce serait bien qu'un député lui pose la question sur ses connaissances en chansons de Ringo et qu'elle nous en chante une à l'Assemblée. Allez Fleur, montre nous que tu ne fais pas partie de la liste des Ministres de la Cuculture. On t'oubliera vite en 2017 voir avant.

 

FLEUR PELLERIN CONNAIT-ELLE RINGO ?
Retour à l'accueil