Dans les années 1970, nous avons régulièrement fait allusion aux chanteurs français à minettes qui étaient quasiment tous bruns. Au même moment, au Canada, il y avait Michel Pilon.

Et Michel Pilon, c'était pas du poulet ! La même technique qu'en France, avec des paroles à la guimauve chaude et un sourire à fondre la glace. Mais Michel Pilon était bien blond lui et il cartonna avec plusieurs titres.

Tout à une fin comme souvent et Michel s'éclipsa avec l'arrivée des terribles zannées 80 et il devint entrepreneur.

 

 

 

Retour à l'accueil