YA PAS LE FEU

Séance cinéma bizarre du Mercredi avec un inmontrable de Richard Balducci. Ca se passe dans le milieu des pompiers avec un acteur dont je dois être le seul à me souvenir : Mouss. Il y avait aussi les expérimentés Henri Genes et Hubert Deschamps.

Une réalisation navrante comme on les aime avec quelques nichons qui trainent, de la lourdeur et le clou du spectacle : un jeune Noir avec son poste radio de 1985 que l'on va retrouver en enfant de coeur.

Du grand art dont on se limite souvent à la bande annonce.

 

Retour à l'accueil