Quand on confie le générique d'une série de science-fiction à Noam ( enfant roi de l'époque ), ça sonne un peu comme Buck Rogers au pays des merguez.

L'ensemble fonctionne toujours, avec un très bon souvenir de série et d'introdution musicale.

 

Retour à l'accueil