Depuis fin 2012, Mireille avait les nerfs contre le pauvre Ruquier et son équipe de branques. Comme à son habitude, Ruquier avait diffusé des propos de la chanteuse en pointillés pour ensuite se foutre de sa gueule ( dossier Pussy Riots ).

Le problème comme souvent avec ce minable Ruquier est que tout est fait en coupant les séquences pour donner des contre-vérités et ne pas diffuser l'argumentation complète. Pas très joli de la part du service public surtout quand toute cette manipulation sert à vomir ensuite.

France TV et son Président ont été condamnés à 5000 € d'amendes et remboursement de frais de justice.

Soizic Corne et sa famille savent ce qui leur restent à faire. De manière générale, si Ruquier pouvait prendre la charette avec Drucker, ça ferait du bien au service public.

 

Retour à l'accueil