Il fut une époque où les hommes politiques accompagnanient leurs campagnes électorales de chansons ou d'hymnes censés rassembler les électeurs. Pourtant, il existe très peu de danse sur le sujet ( nous avions bien trouvé la danse des élections mais elle ne concernait pas un politicien en particulier ).

Yves Lecoq avait bien pensé à tout cela avec l'ami Giscard en 1975. La giscardanse permettait de se fendre la poire en deux. Il expliquait ensuite les mouvements à réaliser pour se regrouper. Cela n'a pas beaucoup marché sauf dans les boîtes de nuit auvergnates.

 

Retour à l'accueil