FRANCOIS FELDMAN ET LES STEREOTYPES DE LA BONNE DE COULEUR

Publié le par Ringard Willycat

François Feldman restera un cas sérieux de la chanson française, entre ses débuts dans le funk caniche, ses prods complètement ratées et son épanouissement enfin avec des choses un peu plus stéréotypées.

François a cartonné dans le TOP 50 avec ses valses de Vienne. On ne va pas critiquer la chanson au risque d'être traité de vieux con mais le clip est d'une mièvrerie sans nom.

François nous narre une belle histoire avec une petite fille ( père célibataire, divorcé ? ). Dans la belle baraque ( qui a aussi dû servir pour le décor d'un Dorcel ), on prend le petit déjeuner dehors. Il y aussi une servante pour faire le ménage de la baraque et bien entendu, elle est noire.

A 2 minutes 19, elle apporte la soupe aux proprios et on admirera même un faux raccord assiette pleine / assiette vide de soupe. Le tout est quand même une métaphore de la domination de l'homme blanc qui a fait du funk face à la boniche noire qui apporte de la soupe. Celle-ci n'a même pas le droit de valser, tous les danseurs sont blancs. Cela aurait été le vrai courage de ce clip : que la servante puisse valser et réaliser son rêve.

 

Publié dans ZANNEES 80

Commenter cet article

jade morel 02/06/2015 15:43

moi j aime cette chanson ! j avais le vynil !

Ringard Willycat 02/06/2015 18:36

Je respecte, merci d'être passée

Hug 02/05/2015 02:39

Très belle chanson. J'aimais beaucoup François Feldman. C'était pas mal de belles chansons et il ne se prenait pas au sérieux. Je suis d'accord avec Covix, il y a bien pire aujourd'hui. M. Pokora par exemple ! (Mais bon lui, difficile de faire pire).

Bourgon 12/02/2015 08:35

le jardinier aussi a été exploité

covix 11/02/2015 23:17

Il y a quand bien pire aujourd'hui.
@mitié

jerry ox 11/02/2015 22:52

Oh !! Putain ! On en a bouffé du François Feldman de la fin des années 80 et milieu des années 90 , des chansons formatées fadasses qui ont fait la joie du TOP 50 et des minettes pré-pubère ! le clip de ce tube (que dis-je cette scie) qui, a défaut de valse est un slow est d'une niaiserie sans nom. Je retiens tout de même le bel exploit de Feldman , celui qui mettra fin à sa carrière, son 'tout le monde debout...là bas " au Téléthon . Il ne reste plus qu'a souhaiter que Christophe Maé fasse la même chose.

Ringard Willycat 07/12/2016 06:57

oui j'ai vu, quelle relève

Guilbaud Hugo 07/12/2016 02:55

Un des enfants du groupe Kids United a réitéré cette bourde pas plus tard que vendredi dernier au Téléthon !