Katia Tchenko, artiste rigolote de nanars qui jouait souvent du décolleté, est réapparu dans une pub télé pour des tirages photos. 

Nous ne referons pas la cinématographie de Katia car ce serait trop drôle de lister tous les bijoux où elle a joué. Retrouvons-là plutôt dans Sun ( aucun rapport avec les produits du même nom ), une chanson chaude qui fait bronzer. Bien évidemment, l'argument du décolleté est encore utilisé, en léopard.

Katia s'abandonne et frissonne, elle s'est tellement abandonnée qu'elle en a aussi fait une version anglaise.

 

Retour à l'accueil