Le manga footeux Captain Tsubasa s'appelait Olive et Tom en France parce que les scénaristes avaient décidé d'appeler les personnages principaux ainsi.

En Espagne, c'était Oliver y Benji donc ne vous amusez pas à parler d'Olive et Tom à Madrid ou Barcelone, on ne vous comprendra pas.

Le générique était aussi particulier et tendance latino, un brin plus rock que le français. De quoi revivre de belles actions avec des tirs supersoniques, des retournés à 10 mètres de haut et des gamins qui couraient droit devant et se posaient des questions existentielelles avant de tirer.

 

Retour à l'accueil