Dans la discographie difficile de Sacha notamment des eighties, on trouve une histoire de grenouilles. Une suite de rimes en -ouille mais nous sommes épargnés par la rime en couilles. Ces si belles paroles sont l'oeuvre commune de Sacha et Serge Gainsbourg. Le résultat sans doute d'une soirée de fumette.

Un malheur n'arrivant jamais seul, Sacha a chanté cette nullité en plateau télé avec des têtes de grenouilles pour la chorégraphie.

Il faut le voir pour le croire.

 

Retour à l'accueil