Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ringard Willycat

Le blog de Ringard Willycat

Ce blog a pour but de recenser encore et toujours le meilleur du pire en matière musicale. Candidat pour de rire à l'Elysée 2017.

THE FULL HOUSE IS BACK FULLER

THE FULL HOUSE IS BACK FULLER

Le projet tenait à coeur de John Stamos depuis longtemps : faire un reboot de The Full House. En d'autres termes, faire revivre La Fête à la maison en version french.

Stamos vient d'annoncer que le projet avance rapidement avec Netflix. Il est bien sûr déjà partant et ont déjà signé Candace Cameron, Jodie Sweetin et Andrea Barber. Restent à convaincre Bob Saget, Dave Coulier et les soeurs Olsen.

Le scenario tourne autour de DJ et Stéphanie Tanner car on est sûr de leur présence. Les petites filles ou jeunes ados sont devenues des femmes avec leurs soucis de mère célibataire ou professionnels. 13 épisodes sont prévus.

Le proche avenir nous dira si Stamos a raison d'être si enthousiaste car s'il manque la moitié du casting, cela n'aurait pas la même saveur.

 

Partager cet article

Commenter cet article

LaFouna 22/04/2015 23:15

Ah oui vraiment quelle idée de mettre une dinde au beau milieu de ce feuilleton alors qu'on a tous compris qu'ils s'enfilaient gaiement. Et ils le font encore d'ailleurs... Non mais ça va pas bien dis !

ilker 23/04/2015 14:25

c'est laquelle la dinde parce que si ce sont les jumelles, c'est en double

LaBuche 23/04/2015 01:00

@ LaFoune
D'après Larousse, mon commentaire était la manifestation d'une "forme d'esprit qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité"
Pour le reste, le début du commentaire était lui totalement premier degré: les sensations provoquées par la vision de ce feuilleton sont assez proches de l'ingestion de pâtes de fruits périmées par le nez.

LaBuche 21/04/2015 23:46

Enorme bouse ce feuilleton.
A la limite, si les producteurs avaient eu les bobolles de faire leur coming out, ils auraient assumé et bazardé le personnage féminin. Ces trois pères célibataires à San Francisco, franchement, tout le monde sait ce qu'ils avaient vraiment en tête.