Pour pouvoir parler d'un sujet, il vaut mieux le connaître alors oui j'ai regardé France 2 pour la Fête de la Musique. Pas en entier mais un bon bout, le temps de juger Sébastien toujours habillé comme au cirque, devenu une marque de fabrique.

Donc, on était à Nice avec la mer en toile de fond et du monde à perte de vue. Sébastien fut égal à lui-même à balancer la sauce avec tous ses amis qui étaient sur scène. De gentils amis à soutenir ou à promouvoir. Bon, le thème c'était les musiques qui nous font vibrer de toutes les couleurs. Enfin, pour la musique du monde, pour Sébastien c'est Collectif Métissé et Magic System, abonnés à vie. Dans le lot, il y eut Daniel Guichard. J'ai cru pendant quelques instants qu'il allait plomber l'ambiance avec un Mon Vieux de circonstance mais il nous fit le Gitan une ode aux voleurs de poules.

Puis, ce fut la quatrième dimension avec Hanouna en tenue d'astronaute merguez qui venait vendre son Bodga Bogdanoff avec en featuring nos deux frères fétiches participant à une danse du menton surréaliste.

Le drame absolu fut quand Estrosi monta sur scène. Malgré le soutien sans faille de Sébastien, la huée était prévisible et ce fut le cas. Elle ne fut pas totale car le Maire de Nice a quand même ses inconditionnels sur la Promenade des Anglais.

Je termine enfin par un mea culpa. Je fais mon mea culpa sur Lara Fabian qui est apparue métamorphosée, sobre et chantant d'une belle voix loin de ses braillements d'il y a quelques années. Elle repasse donc pour moi du côté des chanteuses à laisser tranquille. Comme il faut finir par une bonne action, ce sera celle-ci.

Je ne pourrais pas vous parler de la femme à barbe de ce grand barnum car j'étais partie avant son arrivée tel un phoenix à saucisse.

 

Retour à l'accueil