La Commission Education de votre serviteur a planché sur une évolution des sujets du Bac. Il est temps d'en finir avec les sujets stéréotypés et de proposer des éléments de cogitation concrets et novateurs. Il est indispensable que les futurs gamins qui vont payer nos retraites, puissent avoir une réflexion sur tout ce qui les entoure. Les sujets doivent être modernisés et sortis de la poussière des citations antiques ou tarabiscotées. Voici quelques sujets qui ont été préparés et dont nous espérons quelques uns pour le Bac 2015 ou postérieur :

* Autrui est-il un con ?

* Faire un pet en douce en réunion est-il un acte de courage ?

* Faut-il porter une belle coiffure pour philosopher ?

* L'influence de Patrick Topaloff dans la pensée moderne.

* La télé-réalité est-elle un art ?

* La dichotomie entre le silicone et la pensée ?

* Le bonheur et le pot de Nutella.

* Faire l'amour ou faire la guerre ?

* Faire pipi sur le bord de la route, est-ce déjà la conscience du moi ?

* Que gagne-t-on à échanger dans la philosophie strausskahnienne ?

* Le travail c'est la santé ?

* Peut-on aimer une oeuvre d'art sans la piger ?

* L'interdiction de la calculatrice au bac philo, est-ce le début de l'aliénation ?

* La vérité est-elle au début du rouleau de PQ ou à la fin ?

* Pouvoir et scooter : la résurgence du mauvais ?

* L'homme est-il un loup pour l'homme ou un mouton ?

* La technique est-elle libératrice ou nous rend-elle neuneu ?

* Survivre dans une cage d'ascenseur, acte de volonté ?

* Chanter, danser, taper est-ce une façon d'aimer ?

* Philosopher est-ce perdre son temps ?

 

 

Retour à l'accueil