Un titre qui aurait pu être celui d'un nanard de Max Pecas mais c'est bien une chanson. Olivier Kowalski est bassiste de formation et a tenté de faire quelques disques en solo. Ce morceau est une face B de "Grand-Père" réalisé avec Hugues de Courson.

Une impression étrange de nager dans un bonheur sucré, un grand lagon de pschit orange. Petites bulles de l'amour....Une cruelle histoire d'amour avec Louise qui n'a rien à voir avec celle de Berliner.

Retour à l'accueil