On ne présente plus le Grand Jojo qui avait cartonné avec une histoire de petit verre. Le Grand Jojo a poursuivi avec les loufoqueries et des personnages hauts en couleur.

Voici sa version de Popeye le marin, qui rumine dès le matin. Le Grand Jojo nous raconte ensuite qu'il n'allait au cinéma ( belge ) que pour voir Popeye. C'était sa dernière séance à lui en somme. Faut dire qu'avec sa boîte d'épinards ( spinaches une fois ) étuvés, il avait de la dynamite dans les souliers.

Le Grand Jojo s'est vanté d'avoir relancé le goût des petits Belges pour les épinards, cela reste quand même à prouver.

 

Retour à l'accueil