Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE JOUR OU PROPAGANDA SE RETROUVA DANS LA 4EME DIMENSION

On est en 1985 et c'est le début de la gloire pour Propaganda, excellent groupe allemand avec des titres très métalliques et sombres.

Lors d'une émission allemande, le groupe se produit devant un public que l'on qualifiera de très clairsemé. Si quelqu'un pourrait nous confirmer que nous sommes à Berlin ou ailleurs ( la vérité est ailleurs ) ? La place était vide comme à Moscou ( cf Bécaud ).

Vous remarquerez la détresse des deux chanteuses notamment Claudia Brucken face à ce public amorphe et qui n'avait sans doute pas encore compris le tube qui se jouait devant lui.

Faut parfois en passer par là avant la gloire.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tilleuljp 13/11/2017 08:50

quel groupe mythique ! ils on tentés un come back au début des années 90 avec une nouvelle chanteuse et un album plus pop...

Ringard Willycat 13/11/2017 16:26

entièrement d'accord

Anonym 12/10/2017 11:53

En effet, C'est bien Berlin. On voit le Reichstag dans le fond.

Marie 10/05/2016 14:29

J'aimais bien "Duel".

Ringard Willycat 10/05/2016 16:46

un bon groupe

LaBuche 03/02/2016 20:03

Nul n'est prophète en son pays -les amateurs de lieu commun bibliques apprécieront.
J'ai déjà vu des publics bien pires que celui-là en nombre et en dynamisme, et pour des groupes ayant autrement plus la pêche. A cet égard, Propaganda joue manifestement en playback (c'est la version studio à la note près), et un groupe qui joue live, même si c'est pour un baloche de province, ça change tout. J'aimais bien ce groupe, mais le play back est un manque de respect pour le public, qui le lui rend bien.

Ringard Willycat 03/02/2016 20:45

Je confirme pour le playback

Streamberger 02/02/2016 18:39

oui on peut voir Claudia la chanteuse qui semble vouloir que ça en finisse vite, quelques applaus à la fin quand même.

oli 02/02/2016 18:38

une foule en folie !