Avant sa carrière de journaliste à moustache justicier de pacotille, Edwy Plenel a gagné sa vie comme il pouvait.

Dans les années 1970, pour payer l'école de journalisme, il mettait une perruque et prenait un nom à coucher dehors. Un truc imprononçable qui le faisait devenir allemand ou autrichien au choix des prestations.

Ce look d'enfer faisait fureur dans les petites salles de l'Est, au Luxembourg ( tiens donc ! ) et en Allemagne. Edwy jouait pas mal du piano mais la chanson c'était pas son truc. Il préféra vite se consacrer au journalisme d'investigation mais conserva la moustache d'origine.

Je filerai l'article à Mediapart pour qu'ils en fassent un scandale musical.

 

QUAND EDWY PLENEL GAGNAIT SA VIE DANS LE BOOGIE
Retour à l'accueil