LE JOUR OU ROY ORBISON TOURNA DANS UN WESTERN NANARDESQUE

Bon, pour les moins avertis d'entre vous Roy Orbison c'est Pretty Woman chanson du film du même nom ; pour les plus pointus, c'est une légende du rock juste en-dessous d'Elvis.

En 1967, Roy succomba à la proposition cinématographique. Un western classique avec des beaux paysages, une romance, des Indiens, des carioles et de la musique. Et le clou du spectacle c'est la guitare gadget. La guitare renferme en effet un fusil/une mitraillette qui se déclenche en tant que de besoin.

Le tout est nanardesque à souhait et à peine sauvé par les chansons de Roy. Une petite bande annonce pour se donner envie.

 

Retour à l'accueil