Avez-vous remarqué que nos politiciens se posent plein de questions, lancent des débats improductifs et que rien ne bouge au final ? Moi je vous propose mes idées pour dégommer tout ce qui mérite de l'être.

Parlons du service public audiovisuel : pas une ou deux chaînes mais une ribambelle. France 2, 3, 4, 5, O et sans oublier Arte. 

Nombre d'entre vous ont remarqué :

* la qualité médiocre des programmes

* une image ringarde avec des vieux croulants toujours en activité

* plus aucune identité à se demander à quoi ça sert d'en avoir autant ?

Sachez chers lecteurs que le budget de France TV est de 2.8 Milliards d'Euros dont 2.5 Milliards abondés par l'Etat donc nous. Et tout cela pour être en déficit puisqu'en 2016, l'Etat a encore rajouté une rallonge pour équilibrer ( Source : Les Echos ).

Il est temps de faire le ménage dans toutes ces dépenses inutiles. Aussi, j'instaurerai le droit de ne plus payer sa redevance assimilée à du racket. Ceux qui ne paieront pas, n'auront plus accès au service public audiovisuel, la technique est aisée, à calquer sur l'accès aux chaines payantes de TNT ou du satellite. C'est un bon deal avec le peuple : vous ne voulez plus vous voir imposer des programmes médiocres, vous les refusez et on vous coupe l'accès.

Je revendique le droit de chacun à refuser d'avoir ce service facultatif qui est optionnel et n'a rien à voir avec un service d'utilité première comme les hôpitaux par exemple.

Par ailleurs, il y a au moins 3 chaines publiques de trop à liquider dans les plus brefs délais et refondre sérieusement les programmes des 2 ou 3 chaines qui seraient conservées avec des licenciements mérités.

Arte ne pose pas de problème pour moi car symbole d'une coopération européenne donc je n'y toucherai pas.

Quand on veut réformer, on peut le faire, suffit d'avoir le courage de proposer. Bien entendu, Drucker sera viré sur le champ dès mon arrivée, ce vieux combat sera appliqué à la lettre.

 

Daniel Lauclair symbole d'un service public vieux, médiocre et incompétent

Daniel Lauclair symbole d'un service public vieux, médiocre et incompétent

Retour à l'accueil