The Way to Amarillo à la sauce française par le toujours très grand Ringo.

Je retiens à chaque fois cette sublime parole "ce n'est pas ton nom de baptême mais c'est le nom que je t'ai donné".

Retour à l'accueil