Le maître absolu Patrick Hernandez a eu une période post "Born to be alive" mais les titres n'ont jamais atteint le sommet du one hit wonder.

Sur cette face B de "Fais moi un calin", Patrick se traite de roi de pommes, bubble gum, au maximum bref on use les rimes en homme.

On notera quand même que son corps est une cascade et que Patrick n'aime pas les religieuses au chocolat, étonnant pour un si fin gourmet.

Retour à l'accueil