SYLVIE ORTEGA MUNOS : UN DEUIL A POIL

Publié le par Ringard Willycat

Suite des aventures de la veuve éplorée de Ludovic Chancel. Mme Ortega Munos, non satisfaite de baver sur Sheila, nous poste sur son Facebook une photo par jour, pour partager son deuil avec ses fans dont certains relèvent de la débilité la plus profonde.

Affirmer son deuil c'est visiblement se mettre en valeur soi-même, tant il est clair que ses photos sont faites pour son ego de mannequin discount.

Alors, en 2017, chez les pseudos-mannequins, on affirme son deuil à poil et une photo en maillot ras la foufe ( photos en accès public sur un de ses comptes ). Mais non, on vous dit c'est un souvenir de vacances ( rires enregistrés ) alors tout va bien, c'est du deuil ras le bonbon.

On va finir par te prendre en pitié Ortega tellement c'est pathétique et faiblard, de niveau série Z.

 

Publié dans JUGEZ LES

Commenter cet article

Tagada 25/08/2017 21:41

Et demain j'enlève la fleur
https://www.instagram.com/p/BV2cbefg7NN/?taken-by=sylvie_ortega

Ringard Willycat 26/08/2017 11:26

notons le teg "sex" discrètement insérer, oui oui des photos de haute qualité

Bourgon 24/08/2017 09:08

jamais entendu parler d'elle

Guilbert 22/08/2017 07:27

Perdez pas votre temps avec cette nana, dans un mois, elle n'intéressera plus personne et Sheila sera encore là, voilà la différence.

Lanid Kuriaki 22/08/2017 06:56

la tristesse de Mme Ortega c'est qu'elle est grillée partout et finies les photos en jet set à moins de les faire à poil

Frange 21/08/2017 19:54

Il se dit sur les réseaux sociaux que c'était le troisième larron, le gros lard qui payait leur moyer

Kiki 21/08/2017 19:53

dans une nouvelle photo, madame glisse lentement sa main vers le pubis de Ludovic, photo offerte au voyeurisme de son deuil au rabais

Kiki 22/08/2017 06:55

Quelqu'un de normal dans sa tête ne passe pas ce genre de photos j'en suis convaincu

LaZaza 21/08/2017 23:20

Cette photo est tellement humiliante pour le défunt ...

Jeff Woolfson 21/08/2017 16:10

voilà le texte que j'avais publié sur RTL & Téléstar

Dans la série : Basta les diatribes d’une aficionada des turpitudes discounts, la prêtresse des fanges et des soues continue sa médiatisation cauteleuse qui au final sera comme un soufflet au fromage : totalement raté, complètement dégonflé.
Elle est pathétique surtout dans la stupidité. La comparse idéale qui joue les chattemites outrancièrement. Veuve sans être pacsée ou mariée. Rien que le titre fait sourire. Parfois la légalité a une supériorité sur le dictionnaire. Je cite sur radio wesh wesh, elle déclare que l'artiste n'est presque jamais venue voir son fils à l'hôpital, et que les médecins, dans leur droit de réserve, ne peuvent pas parler.
Wouh ouh les neurones réveillez-vous, un acte de présence ne constitue pas une violation du serment d’Hippocrate, et ne s'apparente pas à de la déontologie médicale. L'histrion de pacotille, nous lance des infos, profitant de l'ingénuité des internautes. De plus, quand la bipolarité se fait soigner en milieu hospitalier c’est à la seule demande de l’intéressé.
Pour ma part, quand j'ai perdu des proches, je peux vous assurer que mon soucis premier n'était pas de sortir avec une canette de coca à la main, même si j’avais été diabétique j'aurais discrètement pris du sucré sous une autre forme, bref une mise en scène de mauvais goût, et à vomir. Pire, je connais de nombreuses personnes qui par amour pour leur animal, se sont isolées, faute d’un chagrin immense. Leur calvaire a été de longue durée. Tout comme elle avec ses interviews à répétitions sur tous les supports médiatiques à sa portée, dès le début du décès. A grande classe !
De plus qu'elle balance ses preuves au lieu de profiter de son dernier quart d'heure de pseudo gloire, elle a tant de choses compromettantes sous la main avec son esprit belliqueux à souhait.
Vouloir rêver d'être une star, pourquoi pas quand le glamour et le rayonnement permettent cette symbiose. Et j’ai un point commun avec la donzelle, comme vous je crois aux étoiles et aux astres, et je ne nie pas qu’ils aient une influence sur nous. Mais force de reconnaitre mieux comprendre l'expression "con comme la lune". Soyez cette étoile filante pour laquelle je ferais mon vœu le plus cher : Vous offrir un billet pour l'île de Queimada Grande et être cette voix du GPS qui vous dira destination atteinte.
J’ai toujours eu du mal avec ceux qui cherchent à paraitre au lieu d’être. Essayez une fois dans votre minable vie, le miroir, mais si, vous savez, ce magnifique objet qui, de par sa fonction, réfléchit. Prenez exemple sur lui, il vous ouvrira des portes.
L’Espagne, pour nous, c’est Jean Reno, José Garcia, Victoria Abril, Manu Chao, Nilda Fernandez, Pedro Almodovar, Oscar Dominguez, Luis Mariano, Jeanne Mas, Julio et Enrique Iglésias, Penelope Cruz, Antonio Banderas, Rosy De Palma, Dali, Picasso, Miró, et j’en oublie, mais de là à nous faire croire qu’un top modèle low cost, est une étoile de la mode, il ne faut pas pousser non plus. Qu’elle fasse des défilés Tati, me semblerait plus raccord. Je ne l’ai pas vue dans des défilés de prestiges, genre Chanel, Dior etc…elle se met en spectacle avec plein de mecs qui lui tripotent les seins, et ça veut briller de cette manière. Rien de coruscant pour une personne qui n’est pas comédienne. Il ne manquait plus que des clichés en plein gamahuchage pour compléter le tableau.
Cette Dame, sincèrement, n’a fait, à mon goût que 5 photos réussies de grande classe, pour le reste, désolé, les photos sont plus proches d’un magazine de charme que de mode. Mais chacun est libre de ses choix, sauf qu’il faut en donner le bon intitulé.
Je cite : « Le défunt était propriétaire de son appartement ». Tiens donc ! Aurait-elle peur de se retrouver à la rue faute d’aucun acte légal. Il y a une énorme différence, entre l’artiste, la vraie, et le mannequin que personne ne s’arrache, c’est la décence dont la deuxième est dépourvue.
Depuis la mort de son fils, l’artiste reste cloîtrée entre un contrat à honorer, (son spectacle), et son chagrin. L’ibérique se donne en spectacle, avec à la clef, peu de tristesse, la vidéo de radio wesh wesh le montre bien, avec en sus, son lot de témoignages des proches bien briffés avant l’interview. D’ailleurs, les radios plus standards n’ont pas sollicité l’artiste par respect, mais surtout, n’ont pas invitée l’intrigante à ce jour. Serait-ce de la lucidité de leur part.
Elle admoneste sans relâche, l’artiste, utilise outrancièrement le prénom : « Anny », comme si un lien indéfectible les unissait. Quel pharisaïsme de premier ordre. Rosa, qui fut son unique femme légale, a eu un geste beaucoup plus propre. Ce qui s’appelle dans le grand monde : du panache, qui est à l’opposé de la vulgarité.
Le mieux, parfois, serait de tirer ses grègues ou de maugréer, pour ne pas sombrer dans l’outrecuidance. Il y a pléthores de bêtises assénées par la péronnelle, l’insistance récurrente des propos ne relève pas du paralogisme mais bien de la malveillance. En clair tout est rédhibitoire chez la valencienne, ces sarcasmes sardoniques la desservent bien plus qu’elle ne le croit.
Lisez le dernier article de Gala, les témoignages vantent une dernière tentative de l’artiste vers son fils, pourquoi la veuve éplorée n’a pas insisté pour la continuité des soins, tellement il y avait d’amour entre eux…les arcanes des mensonges à répétition qui rendent subversif tout ce qu’elle a pu proférer depuis le début. Je défendrai Sheila coûte que coûte, l’autopsie de son âme sera constellée de cicatrices, l’a-t-elle souvent énoncé, avait-elle besoin de prendre encore des coups et blessures à répétition par une harpie qui utilise son calignaire comme bouclier, telle une pimpesouée teintée d’un inavouable côté de commensal affamé qui puise dans les déchets sa force de survivre. L’espagnole ne sera jamais un parangon de finesse, c’est inhérent chez elle. En revanche une orchidoclaste de première oui.
A force de chercher la notoriété qui lui fait défaut, elle court après tous les plateaux pour se faire plaindre, scandant avec médiocrité récurrente, ce qui est immanent chez elle, d'avoir plein de choses à dire. Eh ho la mégère, essayez en guise de plateau celui du fromage, vous en avez l'odeur mais pas la saveur... Votre mise en scène sonne faux, je comprends pourquoi votre nom ne fait pas l'objet d'un Wikipédia, est-ce le côté insignifiant de votre vie qui vous rend aigrie, vous n'êtes pas grand-chose et vos 5 mn de pseudo notoriété ne resteront jamais dans les annales, fort heureux pour nous.
Tiens, c'est curieux, je retrouve en 2017 ce qu'en 2012 il se passait avant le concert retour de Sheila. Sauf que là il ne reste qu'un dénominateur commun et donne avec force, une suspicion qui attribue le pouvoir à certaine de pousser les autres à faire le sale boulot car rien dans les tripes .Si ça n’interpelle pas les gens, moi je reste dubitatif et coi ! Les ingrédients sont les mêmes, les insinuations redondantes à souhait.

Hier, on m'a offert un petit flacon de parfum.....je crois que c'est une demande en mariage, enfin j'analyse cela comme vous. Puisque vous scandez un éventuel mariage proche avec des bracelets hypothétiques. Encore du maquignonnage. Pauvre poule patibulaire, imaginons juste un abruti qui voudrait faire un biopic de votre vie, il serait comme un artiste devant la page blanche où rien ne vient, rien d'intéressant ne jaillit. Le parfait sujet qui inspire le néant.
Allez, Tristana, reprenez ce coca qui vous a rendu célèbre, Il y a une différence entre tenter de réparer ses erreurs, s’il en est, que d’être jalouse d'une gamine qui obtiendra plus que vous et vos enfants. La loi est bien faite, un mariage post mortem, s’il est accepté par le président de la République, ne donne aucun droit d’héritage du défunt….Encore un mauvais calcul, vous les cumulez jusqu’au bout. Devant tant de bêtise, comment lutter ? Vous donnez l’impression d’être hermétique à l’intelligence. Un syndrome des danaïdes version moderne avec en guise de tonneau : des pieds percés. Je comprends bien mieux que la fréquentation d’intelligents n’a eu aucune prise chez vous, qu’il n’en reste vraiment rien.

Dommage, la spécialité de Valencia, c’est la paëlla, un plat typique où des petits bouts de plein choses, aboutit à une réussite culinaire, et vous, l’autre produit de cette même ville des petits bouts de rien du tout, qui croit être un mannequin. Quand je pense que vous croyez être à la mode, ce que Sylvie Vartan est à la chanson, je me dis que Sylvie Vartan ne méritait pas cela. La Sorbonne perd ses lettres de noblesse quand vous publiez y avoir étudié. C’est une publicité dont elle se passerait volontiers.

Allez espèce de butor dans peu de temps, la lumière médiatique va s'éteindre pour vous et ce que vous avez semé va germer comme cette mauvaise herbe dont on ne veut pas......exit les spots des plateaux tout azimut, restera La grande SHEILA, et la mode de vous se passera.
Merci Dieu d'avoir empêché que le nom de Chancel ne soit souillé et sali par celle qui prétendait aimer une personne qui lui servait de faire valoir. Ouf ! le pire a été évité pour notre grande artiste.

Ringard Willycat 24/08/2017 06:39

Je n'ai jamais entendu parler de ça, elle en a parlé elle-même ?

Jeff Woolfson 23/08/2017 22:15

je me base sur ce qu'elle dit et écrit, mais tout est intéressant à savoir, mas je vais faire marcher mes relations, je vous confirmerai ça, tout comme la décision de justice qui lui a fait retirer la garde de ses gosses.

Ringard Willycat 22/08/2017 20:03

que de l'esbrouffe quoi

anonyme 22/08/2017 17:58

Ortega (son vrai nom est Munoz) n'est pas de Valencia. Sa famille (bien qu'ayant des descendants espagnols) est francaise. Ortega-Munoz est nee en France, a Toulouse, en 1968.

Dyloni 21/08/2017 15:26

on dirait Morticia Adams sans maquillage, une vilaine pur jus et 50 balais

King David 21/08/2017 15:25

sur le compte d'Ortega, que des photos en pose avec le joli logo du photographe, du flan total, Ludovic et elle un couple de blaireaux sans talent, un en est décédé.

Jeff Woolfson 21/08/2017 08:59

Je l'ai écrit partout, le mannequin discount low-cost, tout est passé en revue.....mais je crois que n'ayant aucun droit sur l'image du défunt, elle va morfler bientôt car les droits reviendront, peut-être à sa mère et curieusement les photos de Ludo sont de dos. Je vous invite à taper son nom avec mannequin célèbre français, etc...et son nom ne sort jamais, pas une fiche wikipédia ...Orgiaque Nullos qui n'a pas la garde de ses enfants donne des leçons, pire, elle s'offre le luxe de se foutre de la gueule de Céline Dion ou qu'elle a tenté de séduire son photographe mais qu'il n'en voulait pas...et on ne s'étonne pas d'apprendre par la suite que son bébé a signé une décharge pour ne pas suivre son énième traitement que maman lui a encore payé, et par amour pour lui, elle n'a pas insisté pour qu'il finisse sa cure....et elle ose nommé ça amour !

Élisa 19/08/2017 22:07

J'adore votre nouvel opus !
Tellement vrai ... Tellement pathétique cette pauvre Orchata de Zara...

Eva 18/08/2017 20:14

sur chaque photo, elle prend toute la place, et là mon dieu quelle horreur une veuve qui montre son cul. Et ça vient critiquer Sheila.

Kylian 18/08/2017 18:55

montre nous ta chatte Ortega

lami 29/08/2017 19:11

cette fillle est une veritable saloperie et en plus pas jolie

Élisa 19/08/2017 22:07

Peut être dans GALA semaine prochaine...

Polo 18/08/2017 18:47

hahahaha dans le 1000