SYLVIE ORTEGA MUNOS EPISODE 3 : LA GROSSE MYTHO

Publié le par Ringard Willycat

Nous continuons à affirmer avec détermination que Sylvie Ortega Munos la "compagne" de feu Ludovic Chancel est un cas à manipuler avec très grande précaution.

Nous ne reviendrons pas sur sa carrière médiocre, ses dernières années de CV relevant de soirées pique-assiettes et ses attaques pitoyables sur Sheila.

Voici maintenant un énième exemple que cette femme est une mytho qui déverse un flot de conneries sur sa page Facebook, conneries gobées par des déficients mentaux.

Alors Madame nous montre une photo d'elle petite et blonde en compagnie de Ludovic lui-même enfant. Alors et une Madame étant plus âgée, cela est totalement impossible. Deux, nous découvrons donc qu'ils se seraient connus enfants ce qui est un mensonge évident. Trois, techniquement, c'est un grossier montage que même Gilbert Montagné l'aurait découvert.

Comment peut-on diffuser un tel truc en prétendant que cette photo est vraie ? Bien entendu, Madame zigouille tous les intervenants lui mettant le nez dans sa merde et ses mensonges.

Cette femme dépasse chaque jour les limites du pitoyable et tant qu'elle s'en prendra à Sheila et que cette histoire ne sera pas élucidée par l'enquête demandée, nous ne te lâcherons pas Ortega Munoz de la Basura.

Si comme moi, vous ne supportez pas le médiocrité et le mensonge, partagez cet article.

 

SYLVIE ORTEGA MUNOS EPISODE 3 : LA GROSSE MYTHO

Publié dans JUGEZ LES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rocambole 14/09/2017 11:24

Mme Ortega a récupéré son compte bloqué depuis 15 jours avec des photos avec doigt d'honneur et tee shirts mouillés, quelle médiocre comparée à Sheila et sa dignité.

Fili 13/09/2017 23:45

Sheila était finalement une Maman tout à fait lucide et respectable, qui souhaitait mettre son fils dans le droit chemin.

Heller H 11/09/2017 18:17

Sheila reprochait à son fils de ne pas avoir une vie ordinaire : on ne voulait pas de lui dans le show business, et il n'avait pas de talent particulier d'auteur-compositeur dans la chanson, même si il voulait être jury à The Voice;
Pour Sheila, si il travaillait à l'usine, c'était pas une honte, mais pour lui, ce n'était pas digne de son nom, et de son rang.
Sheila considérait que Jet-setter n'était pas un métier, surtout si on n'en avait pas les moyens. De plus, elle détestait que l'on se serve d'elle, ou de son image, pour justifier la présence de son fils à telles soirées, ou événements. Sheila , en, tant que maman, à tout fait pour lui faire comprendre.

Jessua 02/09/2017 12:30

elle n'intéresse plus les journaux poubelles, maintenant, pour les vautours, c'est le cancer de Johnny qui va faire vendre.

Rocambole 14/09/2017 11:24

exact, dans la rédac de Voici, ils en veulent plus, elle n'est rien

Gedeon 31/08/2017 13:23

En 1997, Lady Di était présente pour des soirées piques-assiettes et Jet-Set, elle est peut-être morte d'ennui.

Yassir 30/08/2017 19:07

ça doit être dur pour Sheila. En 1975, la naissance de Ludo était un événement national, comme si il était le fils d'un roi. Sheila était la reine des Yéyés. Le président Giscard d'estaing se rendit en personne à la maternité, etc... ça devait être dur pour Ludo, comment se relever de cela ? il aurait dut naître anonymement. Son avenir aurait été différent. Quel gâchis !!!

Ringard Willycat 30/08/2017 20:07

je suis bien d'accord avec cela

Fili 30/08/2017 10:13

moi, j'ai un pote qui a été pique assiette et jet setter,petit-fils d'un acteur dans le vent, dans les années 1980. mais les temps ont bien changés: pour les cadeaux, c'est toujours les premiers qui sont les plus servis. Et puis,C'est dur de faire de la revente, avoir de la marchandise pour au moins 1 000 euros. Et puis, il y a les nouveaux qui arrivent. Et aussi, les boîtes qui donnent des cadeaux attendent souvent jusqu'a 2ou 3heure du mat pour faire la distribution des cadeaux. Certains sont bourrés, ou goinfrés par le buffet, et partent avant, fatigue oblige. Mon pote en avait marre de faire le jet-setter, et voir ces gens. C'était devenu une sorte de jungle, ou en fait, tout le monde se méprisait. Il n'y avait finalement pas d'objectif de vie. il a tout laissé tomber, et s'est inscrit dans une école de commerce. C'est aujourd'hui un commercial. (PS : il faut une invitation pour être accepté à une soirée Jet-set, et il y a aussi les soirées "Rallye"pour ceux qui cherchent une copine dans la haute société).

Calixte 30/08/2017 12:00

ils brassaient du vent quoi, aucun objectif de vie. Ortega ne sera plus invitée nulle part maintenant.

Jeff Woolfson 28/08/2017 20:40

désolé pour le doublon je n'ai pas pu les mettre comme je l'avais écrit....merci à mes acolytes pour les petites corrections et encouragements j'ai nommé K K, G D, J L, B D, D C, J P...Ils se reconnaitront.

Jeff Woolfson 28/08/2017 20:37

LA CIPUTE ET LA MORUE

Voici la fable d’une chose qu’ainsi l’on nomme
Car son chant d’été si monotone est en somme
Un mélange de la cigale et du plus vieux métier du monde
Qui stridulent une saison et fuit quand l’orage gronde.

Une cipute sans talent renfrognait durant toute sa vie
Bambochait, calomniait de jour comme de nuit
Elle croisa au hasard, dans une rue voisine
La morue qu’elle toisait, avec son air de fouine

« Qui es-tu « cipute » à toujours vouloir croire
Que je fais mon marché arpentant les trottoirs
Tes podiums miteux ne sont pas très coruscants
On se tait quand on perd la garde de ses enfants. »

« Gare à toi de vouloir mettre ma vie en capilotade
Je fais fi de tes rebuffades autant que de tes rodomontades
Et si des grands podiums je ne suis pas une muse
Je préfère exister, à travers les stupres et la ruse »

« La ruse, ma chère, a aussi ses lettres de noblesses
Tu ne flamboies piètrement qu’à travers tes seins et tes fesses
Dans le temps de toi, il ne restera aucune remembrance
Car de par un silence angoissant se terrera ton existence

Tu es dans ton métier ce que le médicastre est au médecin
Ton mannequinage au rabais à la brillance de l’étain.
Il est parfois utile dans la vie de bien faire belek
Car ce sont des anonymes enragés qui te cloueront le bec. »

« Qui sont-ils pour juger ma vie, de moi ils ne savent rien
Ils me salissent sans égard par des mots cruels et assassins
A leurs yeux je suis un dragon qui n’a jamais insisté
A pousser mon amour, de son traitement continuer»

« Tu as blessé trop de gens, en critiquant du défunt sa mère
Et c’est un bout d’eux et d’elles que tu écorches sale mégère
Tu scandes par trois fois, menteuse en ciblant leur idole
Faut-il être complètement idiote d’en perdre la boussole

Elle restera aux yeux pour beaucoup de monde une icône
Quand ton support médiatique fait de toi seulement une e-conne
Tes amis vont vite apprendre que le mensonge c’est ta vie
N’était pas propriétaire celui que tu nommes : ton mari

Des soins et des largesses en a donné beaucoup sa maman
Mais ton venin oublie de dire qui a meublé ton appartement
Quand on crache dans la soupe juste dans le but de salir
Pense au miroir qui sait bien mieux que toi réfléchir. »

La morale de cette fable est que toutes injures restent
Et que rien ne pourra jamais en faire un palimpseste
En revanche être à ce point si impérieuse dans la menterie
Est une preuve irréfutable d’urgence en psychiatrie

La menteuse vit aux dépends de ceux qui la croient
La palinodie est son fer de lance et sa profession de foi
Pleurer et aboyer faussement est un leurre pas une vérité
Je crois aux larmes d’une mère pas d’une fausse attristée

Jeff Woolfson 28/08/2017 20:36

LA CIPUTE ET LA MORUE
Voici la fable d’une chose qu’ainsi l’on nomme
Car son chant d’été si monotone est en somme
Un mélange de la cigale et du plus vieux métier du monde
Qui stridulent une saison et fuit quand l’orage gronde.

Une cipute sans talent renfrognait durant toute sa vie
Bambochait, calomniait de jour comme de nuit
Elle croisa au hasard, dans une rue voisine
La morue qu’elle toisait, avec son air de fouine

« Qui es-tu « cipute » à toujours vouloir croire
Que je fais mon marché arpentant les trottoirs
Tes podiums miteux ne sont pas très coruscants
On se tait quand on perd la garde de ses enfants. »

« Gare à toi de vouloir mettre ma vie en capilotade
Je fais fi de tes rebuffades autant que de tes rodomontades
Et si des grands podiums je ne suis pas une muse
Je préfère exister, à travers les stupres et la ruse »

« La ruse, ma chère, a aussi ses lettres de noblesses
Tu ne flamboies piètrement qu’à travers tes seins et tes fesses
Dans le temps de toi, il ne restera aucune remembrance
Car de par un silence angoissant se terrera ton existence

Tu es dans ton métier ce que le médicastre est au médecin
Ton mannequinage au rabais à la brillance de l’étain.
Il est parfois utile dans la vie de bien faire belek
Car ce sont des anonymes enragés qui te cloueront le bec. »

« Qui sont-ils pour juger ma vie, de moi ils ne savent rien
Ils me salissent sans égard par des mots cruels et assassins
A leurs yeux je suis un dragon qui n’a jamais insisté
A pousser mon amour, de son traitement continuer»

« Tu as blessé trop de gens, en critiquant du défunt sa mère
Et c’est un bout d’eux et d’elles que tu écorches sale mégère
Tu scandes par trois fois, menteuse en ciblant leur idole
Faut-il être complètement idiote d’en perdre la boussole

Elle restera aux yeux pour beaucoup de monde une icône
Quand ton support médiatique fait de toi seulement une e-conne
Tes amis vont vite apprendre que le mensonge c’est ta vie
N’était pas propriétaire celui que tu nommes : ton mari

Des soins et des largesses en a donné beaucoup sa maman
Mais ton venin oublie de dire qui a meublé ton appartement
Quand on crache dans la soupe juste dans le but de salir
Pense au miroir qui sait bien mieux que toi réfléchir. »

La morale de cette fable est que toutes injures restent
Et que rien ne pourra jamais en faire un palimpseste
En revanche être à ce point si impérieuse dans la menterie
Est une preuve irréfutable d’urgence en psychiatrie

La menteuse vit aux dépends de ceux qui la croient
La palinodie est son fer de lance et sa profession de foi
Pleurer et aboyer faussement est un leurre pas une vérité
Je crois aux larmes d’une mère pas d’une fausse attristée

Tanja 24/08/2017 23:21

moi, j'ai un pote qui a souvent participé à des soirées Jet-set : le plus gros des participants est composé de parasites, ou de pques-assiettes, avec pas mal de fils de ou de filles de désoeuvrés. et souvent des ringards, ou des Peoples pas inintéressants, mais en fin de carrière ( Nicoletta ,Plastic Bertrand, Bernard Menez, David Douillet,Laure Manaudou...) comme c'est souvent des soirées publicitaires, on offre des cadeaux : par exemple, des PC, des portables, des tablettes tactiles, etc... Si vous avez un pote pour participer, en revendant vos cadeaux, vous pouvez le plus souvent avoir au moins le revenu d'un smicard, au moins 1 400 euros. Le plus dur étant de se faire inviter à ces "soirées" , et ensuite, de rafler le max de cadeaux.

Ringard Willycat 25/08/2017 06:13

la triste réalité

Mougeotte 24/08/2017 21:33

Fini les soirées où on va quémander une photo de Nicoletta

Ringard Willycat 25/08/2017 06:12

dans les Lidl, elel connait visiblement

orchata 24/08/2017 23:24

Il lui reste les animations dans les foires ... une bonne reconversion ...

Hanoun 24/08/2017 21:32

fini les soirées SFR ou ADIDAS, avec cadeaux à la pelle à vendre sur ebay !

Joselou 24/08/2017 20:05

Elle ne va finir que parler pour elle. Déjà, elle n'intéresse plus personne, et ses discours tournent en rond. Le plus dur pour elle, ça va être des soirées Jet-set plus rare, car il n'y a plus le badge d'entrée "Ludo". Elle va peut être finir par draguer l'un des fils de Nicoletta, qui sait ???

orchata 24/08/2017 23:22

D'ailleurs elle écrit jet 7, l'ignarde ...
Et pourquoi pas get 7 ...

Ringard Willycat 24/08/2017 20:13

Elle a tenté la piste du buzz contre Sheila mais là c'est fini, elle se rend compte en effet qu'elle va couler. Pauvre fille.

Bourgon 24/08/2017 09:08

jamais entendu parler d'elle

Dupont 24/08/2017 06:50

le post sur le piratage bidon a disparu, ça doit commencer à cogiter chez Ortega

Mytho 23/08/2017 21:22

hahahahaha maintenant son compte est piraté, elle est paumée dans sa merde la pauvre

dreun 23/08/2017 20:22

demain elle sera la petite fille de Dali

mamie Ortega 23/08/2017 23:33

même sa fille vu son âge inavoué

Brian Logg 23/08/2017 20:22

Vous serez content d'apprendre que Nicoletta est la marraine de Ortega gros lol

Joselou 23/08/2017 20:06

Triste histoire. Je crois que le mieux serait de ne pas parler d'elle. Tout le monde sait que c'était une jet-setter, qui allait par exemple aux soirées SFR. Ce qui est triste, est de voir des journalistes de merdes, des journaux de merdes qui vivent de destins malheureux. Dans tout cela, Ludo Chancel-Bayle m'apparait aujourd'hui sympathique. Laissez-le reposer en paix !

Ringard Willycat 23/08/2017 20:12

Notre propos ne vise pas Ludovic qui n'a jamais pu s'épanouir sereinement. Cette femme employant des moyens dégueulasses et le mensonge, notre humble intervention est de contrer jusqu'à ce qu'elle ferme sa gueule. En mémoire des Chancel Bayle.

Mona 23/08/2017 16:44

et pendant ce temps là, Ringo est loin de tout ça et il a entièrement raison

Elsa 23/08/2017 16:45

vive Guy Bayle !

Zilion Mourad 23/08/2017 16:43

je viens d'aller voir qui c'est, quelle mocheté, elle doit bien sucer pour que le fils Chancel soit resté avec elle

Conchata 23/08/2017 16:39

faudra lui expliquer que quand Nicoletta accepte par pitié de se faire prendre en photo avec elle à une fête, ça devient pas sa marraine.

Orchata 23/08/2017 15:53

Episode 7 : Orchata a le soutien de Sheila, qu'elle a souvent au téléphone depuis le décès ...

Bernard 23/08/2017 15:35

Sa secte la croit toujours ?

Docteur Maboul 23/08/2017 15:34

faut venir consulter Mme Ortega je vous attends on prendra des photos au Lidl

Guess 23/08/2017 15:32

Ne lâchez rien, elle va bientôt s'écrouler, bravo pour vos articles

Eli 23/08/2017 15:12

Épisode 6 : tiens le compte de Orchata a été piraté... des photos montage ont été fait à son insu ...

Guess 23/08/2017 15:32

ça commence à sentir le cramé, alors on a droit au compte piraté

Eli 23/08/2017 15:03

Épisode 4 : Orchata a bossé pour Chanel ...
Épisode 5 : Nicoletta est la marraine de Orchata ...

sans compter que Orchata = marque Zara...

Bref, plusieurs pathétiques épisodes par jour ...

Merci pour vos articles.

Guess 23/08/2017 15:33

cette tarée s'est faite prendre en photo à des soirées où elle a vu Nicoletta et ça se transforme en c'est sa marraine, à mourir de rire

Cendrillon 23/08/2017 14:42

Quand l'indigne rejoint le pathétique....Pourquoi s'acharner de la sorte ? Pour récupérer quelques pesetas ? Se faire adopter par Sheila ? A quand l'enfant caché du couple Ludovic/Munoz ?

Pol 23/08/2017 14:37

Chère Mme Ortega-Munos,
Vos posts sur votre page Facebook deviennent de plus en plus minables avec vos attaques personnelles sur Sheila et insultes que vous laissez passer. Vos photos qui puent les postures devant photographes cachent votre pauvre vie des apparences. Cette photo est bien entendu un montage raté, le collage est très mal réalisé, vous êtes une honte de mettre en scène Ludovic pour votre petite personne. J'espère que votre compte Facebook sera liquidé sous peu.

Guess 23/08/2017 15:34

bravo

Joris 23/08/2017 14:34

hahahaha elle a osé dire que c'est une vraie photo ?

Greg 23/08/2017 14:21

on se demande qui est le bipolaire, Madame s'invente des vies

anonymous 23/08/2017 14:08

Ortega est née en 1968 à Toulouse, n'a jamais connu Ludovic enfant, ils ont 8 ans d'écart qu'elle le veuille ou non

Georgina Massia 23/08/2017 14:04

pauvre Ludovic

Kiki 23/08/2017 14:03

j'ai vu la photo où madame glisse ses mains vers la bite de Ludo, une belle photo de femme en deuil.

Orchata 23/08/2017 15:55

Je déteste cette photo

Inspecteur Lavardin 23/08/2017 14:00

osez balancer un tel montage pourri avec Ludovic montre bien que c'est une tarée et Sheila a entièrement raison de ne pas la saquer.

Elsa 23/08/2017 13:55

cette débile confirme sur son facebook, que c'est une vraie photo lol

Ayr 23/08/2017 13:54

comme c'est mal fait.....

Polo 23/08/2017 13:04

Mme Ortega a 50 ans, Ludovic 42 cette photo est impossible, énorme bidonnage