Bien que n'ayant pas connu cette époque, j'aime écouter des titres de la période yéyé. Les Scopitones de l'époque étaient souvent insouciants et rafraichissants.
Richard Anthony, l'un des fers de lance de cette période, se lança pourtant dans une reprise foireuse de Hit the road Jack. L'adaptation de Richard devient Fiche le camp Jack avec une mise en scène non moins foireuse ( admirez l'entrée de Richard quand il ouvre la porte au début ).




Retour à l'accueil