Le très respecté Bernard Menez a cartonné dans des nanars aussi navrants les uns que les autres mais a aussi composé quelques rôles d'émotion qui lui valent le sursis. Il s'est essayé à la politique pour se présenter à plusieurs élections sans être élu ( comme c'est bizarre ). Sa carrière musicale trouve son apogée avec Jolie Poupée, tendre histoire d'un pansement sur un doigt. Ici, Bernard nous conte l'histoire de La Marmite, reprise vous l'aurez deviné de Dario Moreno.

Retour à l'accueil