En 1988, je fredonne ce titre en entamant ma première année de lycée. Un morceau fulgurant comme souvent à l'époque. Tristan évoque la vie parisienne avec sa mèche sur les lunettes anachroniques et le tee shirt Batman bien sur. Les paroles sont complètement nazes mais j'ai une affection particulière pour ce titre.
A 0:53 et 2:25, une future célébrité apparaît dans le clip.


Retour à l'accueil