Parfois, je me demande pourquoi tant de haine à mettre au pilori des titres oubliés, des chanteuses ravagées du bocal, des paroles abracadabrantesques. Pour les livres, on dirait mettre tout ça au pilon.
En 1981, Mino s'éclate un max car c'est assez super de s'envoyer en l'air. Ce n'est pas un peu ou très mais assez super. Affligeant mais à découvrir !!!

Retour à l'accueil