Dans la série des oubliés des zannées 80, je vous propose Zaak avec son mouvement perpétuel. Ce titre m'est revenu en tête l'autre jour car il comportait quelques sons intéressants trafiquotés sur les synthés d'époque. Pour les puristes, il y a de fortes ressemblances avec le You spin me round de Dead or Alive mais je suis d'avis que ce titre est à sauver et à réhabiliter.




Retour à l'accueil