L'Ecole des Arts et des Spectacles, une école où les élèves ne payent qu'en une seule monnaie : leur sueur. Série culte entre 1982 et 1987, Fame reprenait la trame du film éponyme d'Alan Parker.
Le professeur Shorofsky et sa barbe blanche, le frisé Bruno Martelli, le talentueux Leroy, le bouffon Danny Amatullo, Coco Hernandez et la prof sévère Lydia Grant.
Quel beau souvenir, un bol d'air pur de musique, de chants et de danse. Mais attention, le beau tableau se noircit, l'attaque arrive comme le requin qui débarque dans les dents de la mer.

 

Noam, Noam Kaniel, le petit chanteur de Goldorak surgit des ténèbres et saccage Fame avec la puissance de son accent couscous boulettes. Fame devient Aime en 1980 et arghhh je m'étrangle. Je tiens par ailleurs à souligner que Barbelivien se cache derrière cette monstruosité dans l'écriture. 

 

 

 

 


 

Retour à l'accueil