Nouvel attentat à la bouse et cette fois-ci c'est Chris de Burgh qui a ramassé. L'auteur du méfait s'appelle Alain Clair un Belge enfant de la balle comme dit sa biographie.

Les fans des zannées 80 reconnaîtront aisément le tube Lady in Red de Chris De Burgh. Mais, Alain Clair notre enfant de la balle a transformé ce morceau en un poétique fille arc en ciel avec des paroles qui sont du charabia de haute volée. Cette adaptation à l'odeur fumière regorge de phrases qui semblent infinies, l'infini de la nullité.

Chris De Burgh, i am very sorry for you and your lady in red. 

 

 

 



Retour à l'accueil