Grand moment intellectuel, de l'horreur poussée à son paroxysme, de la spiritualité dans le son. Derrière cette oeuvre, se cache Jean-François Prigent, artiste iconoclaste que l'on retrouvait aussi dans des festivals très contemporains. Ce genre de morceau est  interprété soit comme du génie avec notamment le public qui applaudit ou un sombre ennui voué à rester dans l'anonymat le plus complet. Vous pouvez essayer de faire de même dans votre cuisine.

 

 

Retour à l'accueil