Quand le mythique chanteur allemand à la tronche de psycho ou d'espion est-allemand rencontre le Richard Clayderman du violon, ça dépote un maximum. Devant une foule nombreuse et en délire, ils entonnent le fameux Rosamunde qui peut facilement être adapté à toutes les sauces. A défaut de sauce, c'est plutôt bière et grosses saucisses. Tout ça c'est bien beau mais c'est pompé sur le Frida Oumpapa d'Annie Cordy ( hahaha ).

 

BUZZOMETRE : 56


 

Retour à l'accueil