Un petit air d'accordéon avec le cador André Verchuren. Cette "chanson" sent bon le Tour de France et les courses cyclistes. La pochette est très patriotique et nous humons les parfums d'époque avec un Poulidor qui fait la pose.

Cet hymne est un hommage à celles et ceux qui ont toujours fini deuxièmes dans leur vie.

 


Retour à l'accueil