Les Bleus Bites Brunes sont de retour et en plus ils ont grandi. C'est l'album de la maturité comme diraient les critiques imbues de leur personne. C'est du moins l'abum du passage de la furia boutonneuse à la maturité boutonneuse. Rien de nouveau chez ce groupe surestimé de l'intelligentsia parisienne. De la pure parodie de rock car ce groupe chamalow au Prozac prétend faire du rock. Côté organe vocal, ça vaut pas plus que du Etienne Daho avec un mégaphone et au moins Etienne Daho ne prétendait pas faire du rock and roll lui.

BB Brunes c'était de la merde, cela en reste mais vu la pauvreté intellectuelle de notre monde, les jouvencelles en émoi iront de nouveau acheter cette daube au lieu de mettre leur fric dans une oeuvre caritative.

 

 

 

Retour à l'accueil