Seconde allusion à B.B après le très frais C'est rigolo. Nous sommes en 1968 et je ne sais pas pourquoi on s'en serait douté. La vidéo est comme nous disons aujourd'hui totalement space, comme si Brigitte avait fumé du poil de phoque ou de l'effluve de gnou.
La chanson est totalement minimaliste comme la tenue de Brigitte. Quelle histoire terrible car une météorite lui a transpercé le coeur. Il lui faut une transfusion de mercure et elle demande qu'on lui retire sa combinaison spatiale. Nous comprenons aussi que c'est une histoire d'amour intergalactique.
Pour ceux qui voulaient se rouler un petit oinj, c'est inutile : écoutez-moi ça.




Retour à l'accueil