Magnifique dialogue entre le père et sa fille sur les dangers de l'amour et des garçons. Ce "machin" date de 1981 et on parlait encore de carré blanc à la télévision. La gamine chante abominablement faux et au premier regard, j'a cru que c'était plutôt Patrick que Patricia.

Daniel le barbu avait un autre titre à son actif "Et l'on refait l'amour".

Bref, l'intention pouvait être louable mais force est de reconnaître que la fille comme le père rivalisent d'une voix magnifique, un bel héritage transmis.


 

Retour à l'accueil