La grande duduche que tout le monde connait pour son émission Midi Première et plusieurs come back dénudés ou fermiers a aussi poussé la chansonnette.

Au début des seventies, armée de sa blonditude, elle chante un hymne à l'enfance avec une histoire de jardins. Les paroles sont toutefois très étranges car Danièle veut un jardin d'où l'on est heureux de rentrer les genoux tout en sang. J'ai aussi relevé une étrange métaphore : "je joue aux abeilles le vol du bourdon, si la reine s'émerveille mon goûter sera bon" ( je soupçonne des galipettes là-dessous ).

De la bonne chanson giscardienne sans accordéon.

 

Retour à l'accueil