Petit détour vers le monde inconnu des zannées 1980. Le moins que l'on puisse dire c'est que les médias de l'époque n'ont pas dit grand chose sur cet artiste. Je ne le connais pas non plus si ce n'est son disque vinyl que je viens de découvrir.

L'ensemble n'est pas si mauvais que cela et vaut bien des chiures qui repassent encore aujourd'hui dans des émissions faussement nostalgiques. Ca bouge, ya de la gratte et du saxo. A vous de voir si nous réhabilitons Eric Eliott.

 

 

Retour à l'accueil