Après l'accordéon chromatique et les léchages de botte de Danièle Gilbert, encore un Giscard musical.

Cette fois, c'est un bel hommage coloré avec Gérard La Viny guadeloupéen ambassadeur de la biguine.

Nous sommes en 1975 et Giscard est à son heure de gloire des réformes ; de quoi lancer une biguine pour ce gentil Président. La chanson politique est décidemment un bien drôle de créneau ( à l'époque ).

 

Retour à l'accueil