Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ringard Willycat

Le blog de Ringard Willycat

Ce blog a pour but de recenser encore et toujours le meilleur du pire en matière musicale. Candidat pour de rire à l'Elysée 2017.

GUY FRASSETO - TA GUEULE MON BLUES

Je rentre d'un vide-greniers où j'ai fait main basse sur des sucreries ( et oui ne lésinons pas sur la qualité ). Ces magnifiques pépites proviennent des inécoutables de Sud Radio ; en gros, des disques reçus par la radio mais jamais diffusés vu leur qualité.

Guy Frasseto, un vieux briscard n'y va pas par quatre chemins et n'a pas besoin d'un psy : il dit "ta gueule" à son blues. Tristounet malgré de bonnes notes de gratte. Méthode coué en période qui va pas bien.

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Michel Nul 01/10/2015 10:30

Une chanson donc jamais diffusée en radio à l'époque.( il y a bien pire pourtant )
Dommage que de nos jours on ne fasse pas de même avec Stro-maé-willem !

Ringard Willycat 01/10/2015 20:27

oui il y abien pire que lui

covix 21/02/2015 15:10

Il y a des jours comme cela, mais bon de là à le déposer sur la cire…
Bonne journée
@mitié

oli 25/11/2012 17:29


bof bof

daniel 25/11/2012 08:57


c'est presque bon dommage pour les paroles

willycat 25/11/2012 08:56


Je reconnais que c'est au-dessus de Jean-Luc Lahaye en qualité mais il lui manqua peut-être un petit quelque chose comme vous dites.


Merci pour Larry qui ne fut pas que J.R Ewing dans sa carrière.

galafrin 25/11/2012 02:19


On sent l'influence Michel Jonasz chez Frasseto qui chan.te juste mais sans mélancolie. Il lui manque la touche qui fait prendre la mayonnaise, au niveau des paroles comme de la musique.

enrick 24/11/2012 23:51


salut willy, un clin d'oeil à larry hagman et à ses cendres répandues dans un champs de marie-jeanne, j'adhére !!!


 


 

enrick 24/11/2012 23:39


c'est issu de la chanson française engagée un peu blues-polar (pour les lyrics) des 70's (et qui a toujours cours dans certains milieux en 2012) qui n'avait déjà plus la côte dans les 80's (vu
que la tendance lourde était à la déjà méchante parodie de niaiseries, ou continuation, pour public féminin avec la malédicition de thoutankamon de l'époque, c'est à dire la quintessence de la
ringardise : jean-luc lahaye. sinon je suis en phase côté blues avec le gars aujourd'hui, rien n'empêche d'écouter du vrai blues. 

Esclarmonde 24/11/2012 22:35


Pour me mettre de cette chose, je vais être obligée écouter du (bon) blues le reste de la nuit :) a bientôt quand même !