Nous avions évoqué la chanson électorale avec "Votons Jacques Chirac" ou le très revendicatif "Panpan kuku" de Skeff. En 2012, la chanson de campagne existe toujours comme une sorte de soutien musical au candidat. La musique donne de la force, du panache. Notre Président en activité n'y a pas dérogé en dégainant un hymne composé par Laurent Ferlet. Attention ce n'est pas du Barbelivien ( pourtant croisé dans les couloirs des meetings de Sarko ) mais une pointure du Conservatoire.

L'ensemble est très convenu et fait penser à une chevauchée....en poney ou une croisade en armure.... de coton. A croire que cet air mélodramatique doit faire imaginer notre bon Président en chevalier combattant la crise économique et luttant à armes égales avec le modèle allemand. Les plus jeunes penseront à un jeu vidéo où un nain combattrait des dragons. Non décidemment pas très fort cet hymne.


 


Retour à l'accueil