ISABELLE ADJANI - D'UN TAXIPHONE

Publié le par Ringard Willycat

La pseudo-chanteuse Isabelle Adjani a commis tout un tas de calamités musicales. Cette fois, son dealer Gainsbourg, l'enferme dans un taxiphone. Les paroles sont d'une platitude digne de la poitrine de Jane Birkin mais bon les gogos admirent car c'est du Gainsbourg. Dans le clip, des dizaines de voyeurs matent Isabelle en train de passer son coup de fil. Encore un mot tristement disparu quand même : taxiphone.


Publié dans BIZARRE

Commenter cet article

CAGLIOSTRO 26/10/2011 23:06



bon il est clair que cette chanson esT nulle et la prestatio d'dajani navrante mais pull marine j'M .



covix 17/09/2011 10:42



Bonjour Willycat,


Ce sont les journées du Patrimoine...oups!


Je me souviens de celui métamorphosé en aquarium lors des fêtes des lumières, plus inabordable encore


Bonne journée


@mitié



daniel 16/09/2011 10:05



disons qu'elle pas eu le meilleur de Gainsbourg !!!



Hugo Guilbaud 31/05/2017 04:15

Daniel : Eh bien, sachez quelque chose à propos de ce fameux album d'Isabelle Adjani conçu par Serge Gainsbourg. Si Isabelle n'a pas eu le meilleur de Serge elle l'a plus ou moins voulu.

Dans la biographie de Gilles Verlant "Gainsbourg" paru aux éditions Albin Michel en 2001, il est précisé que Serge Gainsbourg a écrit pour Isabelle Adjani en même temps que pour Jane Birkin.

Jane et Serge se sont quittés en septembre 1980. Elle vit ensuite avec Jacques Doillon. En mars 1982, cependant Jane et Serge se revoient pour le tournage d'un court-métrage qu'il réalise et qui est inspiré de "Scarface" d'Howard Hawks. La même année, Serge accepte d'être le parrain de Lou Doillon, la fille de Jane.

En 1983, Serge souhaite écrire un album pour Jane, estimant qu'il lui doit un disque après leur rupture. Au même moment, Isabelle Adjani, qui avait déjà chanté deux fois à la télévision (Dont déjà "Rocking chair" écrit et composé par Serge Gainsbourg en 1974, et repris par Jane 4 ans plus tard), et elle lui demande de lui écrire et composer un album.

En mai 83, le film de Serge "Equateur" est hué à Cannes et fait un bide au box-office. Très déçu par cet échec, Serge écrit en quelques semaines 22 chansons qu'il destine à Isabelle et à Jane. On trouve d'ailleurs dans ces chansons "Pull marine" (Dont Isabelle participera à l'écriture du texte) et "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve" entre lesquelles certains trouvent des ressemblances mélodiques. Mais aucune chanson n'est écrite spécifiquement pour l'une ou pour l'autre.

Serge invite d'abord Isabelle chez lui pour qu'elle choisisse les 11 chansons qu'elle souhaite enregistrer sur son album, en la prévenant que les 11 autres seront pour Jane.

Ainsi, elle décide de laisser les plus belles à Jane. Résultat : Isabelle Adjani aura un album moyen, et Jane Birkin un magnifique album : Le meilleur de ses albums : "Baby alone in Babylone" qui sera disque d'or et lui vaudra le grand prix du disque de l'académie Charles Cros en 1984. Les deux albums sortent d'ailleurs en même temps, en octobre 1983, sur le même label : Philips.

GUY LIGUILI 16/09/2011 09:35



ahahahhaaa! les requins à la fin !!



jean-philippe 15/09/2011 23:56



Bonsoir Willy ! Pour une fois , je ne suis pas d'accord avec toi . Je possède cet album d'Adjani signé Gainsbourg et j'avoue que j'aime beaucoup .Cette chanson ("d'un taxiphone") n'est pas ma
préférée de l'opus et je mets en avant "le bonheur c'est malheureux" , "Beau oui comme Bowie" et l'incontournable "Pull marine" .Après , il faut avouer que Serge Gainsbourg faisait de temps à
autre dans la facilité à cette période (les années 80 puisque nous sommes ici en 1983 ) .Je te souhaite une excellente fin de semaine .



christopheCTL 15/09/2011 19:59



elle aurait du seulement resté une actrice



agnes 15/09/2011 19:02



je ne connaissais pas mais je trouve ça pathétique!!!!


bonne soirée  ++



willycat 15/09/2011 18:49



ouais j'aimais bien mettre les doigts dedans et tourner.



Barbare 15/09/2011 18:47



Et le rotary de téléphone aussi a disparu !