Jacques Martin s'intéressait à tous les styles de musique et dans ses émissions, il passait aussi bien de la variété que de l'opéra ou du classique. Il ne tenait pas en place et aimait bien égratigner par l'humour les cibles qu'il choisissait.

 

En 1973, il écrit une petite chansonnette sur la célèbre vignette automobile qu'il fallait coller tous les ans sur le pare-brise de son véhicule. Comme souvent avec les impôts, Martin rappelait que cette vignette était au départ destinée au troisième âge mais quelle en était la réalité ? Jacques est entouré des danseuses du Ministère des Finances.

 

 

Retour à l'accueil