De quoi nous réconcilier avec la chanson mexicaine. Un artiste haut en couleur avec son masque à l'image des catcheurs mexicains de lucha libre.

Toute son énergie est dans le masque et la honte suprême serait de lui enlever. Un grand moment mariachi devant le sapin de Noel et en sous-pull.

Je précise que son nom est bien MASCARA et non MASACRA.

 

 

 

Retour à l'accueil