Juste pour voir Laurent Rossi seul sans son papa avec ce titre nostalgique. C'est pas du Tino mais il y a du David Ginola dans le regard et un magnifique collier préhistorique autour du cou. A noter également le numéro d'équilibriste de la jeune fille à droite qui ne devait pas se sentir à l'aise sur son tabouret, à moins qu'elle avait envie de vite se tirer.



Retour à l'accueil