J'aime bien faire les marchés aux puces quand il fait beau. Au milieu des babioles et vieilleries en tout genre, il y a les vendeurs de disques. Enfin, quand je dis vendeurs, ce sont des quidams comme toi et moi qui essayent de se débarrasser de vinyls dont souvent ils ne savent même pas ce que c'est. 

Une des magnifiques trouvailles originelles s'appelle le Prince de Baroda. Cette énigme musicale est un mélange de slow, de musique hindou voir de yéyé finissant. Ce Prince un peu charmant, reflète la joie de vivre et a sorti son hymne à la joie en 1970. En tout cas, on attend toujours son sacre.

 

Retour à l'accueil