Je connais comme bon nombre d'entre vous le film "Les Sous Doués" par coeur et je dois honteusement avouer que je succombe aux rediffusions ( presque ) à chaque fois. Les débilités des cancres de la boîte à bac fonctionnent encore dans cette oeuvre de Claude Zidi. Le séducteur Daniel Auteuil, la patronne Maria Pacôme, le prof de sport, le mec qui se fait tirer sa meule etc etc

En 1982, Claude Zidi tente le coup de deux avec "Les Sous Doués en vacances". Cette suite est d'un niveau inférieur mais a profité du succès involontaire du Destiné du poilu Guy Marchand. Pourtant, le générique de début vaut son pesant de noix de coco avec un rap d'époque qui envoie du bois.

 

Retour à l'accueil