La face cachée des zannées 80, volume 256. C'est ce que j'appelle de la variété belle gueule visant à attirer la gente féminine. Ce Lionel-là n'a rien à voir avec le regretté présentateur et animateur Lionel Cassan. On dirait plutôt une sorte de François Valéry moins bouffi, à moins que ce ne soit le titre de la chanson qui m'influence ( l'autre c'était Marie qui danse, qui adore quand ça balance tout ça quoi ).

En tout cas, Marie ma vie est un beau cri du coeur car l'artiste parle au miroir et boit du chagrin ( sans modération ).

Pour ceux et celles qui veulent aller plus loin dans l'investigation, vous trouverez facilement d'autres perles de ce jeune homme comme Détournement de majeur ou Kamikaze.

 


Retour à l'accueil