MARINO FALCO - BEATNIKS

Publié le par Ringard Willycat

Non, il n'est pas italien, encore moins ibérique. Marino Falco est belge d'ailleurs ça se devine à ce léger accent friteux. Grande chance pour nous, il aime le rock and roll et la variété française donc on comprend tout ce qu'il dit ce qui aurait été plus délicat s'il s'exprimait en flamand.

Le message et clair : quand aux gens, on veut faire la nique, le moyen le plus excentrique, c'est de se faire beatnik. Joli triplé de rimes en -ique.

 

 

 

 

 

Publié dans YEYES ET ANNEES 60

Commenter cet article

oli 30/05/2013 15:22


frigorifique

ilker 30/05/2013 13:34


il me semble qu'il dit "charger" pour dire "faire monter en voiture" sont forts ces Belges

Nath-Didile 30/05/2013 10:53


Magnifique, fantastique et très éxotique, bravo pour cette mirifique trouvaille Willycat ! 

Print24 03/04/2012 15:05


Le greillement a vraiment sont charme..

covix 24/03/2012 19:41


Ben mon colon...ça existe.... bon je suis d'accord avec les grésillements, cela avait son charme....


bonne soirée


@mitié

Esclarmonde 23/03/2012 21:50


c'était pour faire écho à sa compatriote qui chantait "Dominique nique nique ?" 


Sinon ce que j'ai préféré, c'est le grésillement de 45T au début, un souvenir pour moi...


Passe un bon week-end