Version apocalyptique de l'excellent titre de Marc Cohn avec un clip sur fond de triathlon donc a priori rien à voir avec la ville américaine chère aux fans d'Elvis.

 


Retour à l'accueil